La Bible c'est aussi la Torah ou la loi

 


Voici les commandements, les lois et les ordonnances que l'Eternel, votre Dieu, a commandé de vous enseigner, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession;
2 afin que tu craignes l'Eternel, ton Dieu, en observant, tous les jours de ta vie, toi, ton fils, et le fils de ton fils, toutes ses lois et tous ses commandements que je te prescris, et afin que tes jours soient prolongés.
3 Tu les écouteras donc, Israël, et tu auras soin de les mettre en pratique, afin que tu sois heureux et que vous multipliiez beaucoup, comme te l'a dit l'Eternel, le Dieu de tes pères, en te promettant un pays où coulent le lait et le miel.
4 Ecoute, Israël! l'Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel.
5 Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.
6 Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton cœur.
7 Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
8 Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.
9 Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.
10 L'Eternel, ton Dieu, te fera entrer dans le pays qu'il a juré à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob, de te donner. Tu posséderas de grandes et bonnes villes que tu n'as point bâties,
11 des maisons qui sont pleines de toutes sortes de biens et que tu n'as point remplies, des citernes creusées que tu n'as point creusées, des vignes et des oliviers que tu n'as point plantés. Lorsque tu mangeras et te rassasieras,
12 garde-toi d'oublier l'Eternel, qui t'a fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude.
13 Tu craindras l'Eternel, ton Dieu, tu le serviras, et tu jureras par son nom. 14Vous n'irez point après d'autres dieux, d'entre les dieux des peuples qui sont autour de vous ;
15 car l'Eternel, ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi. La colère de l'Eternel, ton Dieu, s'enflammerait contre toi, et il t'exterminerait de dessus la terre.
16 Vous ne tenterez point l'Eternel, votre Dieu, comme vous l'avez tenté à Massa.
17 Mais vous observerez les commandements de l'Eternel, votre Dieu, ses ordonnances et ses lois qu'il vous a prescrites.
18 Tu feras ce qui est droit et ce qui est bien aux yeux de l'Eternel, afin que tu sois heureux, et que tu entres en possession du bon pays que l'Eternel a juré à tes pères de te donner,
19 après qu'il aura chassé tous tes ennemis devant toi, comme l'Eternel l'a dit.
20 Lorsque ton fils te demandera un jour: Que signifient ces préceptes, ces lois et ces ordonnances, que l'Eternel, notre Dieu, vous a prescrits?
21 tu diras à ton fils: Nous étions esclaves de Pharaon en Egypte, et l'Eternel nous a fait sortir de l'Egypte par sa main puissante.
22 L'Eternel a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges, grands et désastreux, contre l'Egypte, contre Pharaon et contre toute sa maison;
23 et il nous a fait sortir de là, pour nous amener dans le pays qu'il avait juré à nos pères de nous donner.
24 L'Eternel nous a commandé de mettre en pratique toutes ces lois, et de craindre l'Eternel, notre Dieu, afin que nous fussions toujours heureux, et qu'il nous conservât la vie, comme il le fait aujourd'hui.
25 Nous aurons la justice en partage, si nous mettons soigneusement en pratique tous ces commandements devant l'Eternel, notre Dieu, comme il nous l'a ordonné.


Dieu en effet, est un Dieu jaloux, la Bible nous enseigne que Dieu (c'est à dire Yahweh) est le seul et que toutes les autres options sont idolâtres ou même malsaines devant la face de Dieu.
A cela s'ajoute les dix commandements, dans lesquels la Bible insiste encore sur le fait que Yahweh doit faire l'objet d'un culte et lui seulement car il est écrit "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face". On est loin du compte non ?

1. C'est moi le libérateur
2. Tu n'auras pas d'autres dieux face à moi.
3. Tu ne te feras pas d'idoles, pas d'images.
4. Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux, ces images, car je suis jaloux.
5. Tu ne prononceras pas à tort mon nom, car je n'acquitte pas celui qui prononce mon nom à tort.
6. Tu garderas le Sabbat, c'est mon jour sacré. Tu te reposeras, tu te souviendras de ton esclavage.
7. Donne du poids à tes parents et tu seras heureux.
8. Tu ne commettras pas de meurtre.
9. Tu ne commettras pas d'adultère.
10. Tu ne commettras pas de rapt, de vol.
11. Tu ne proféreras pas de faux témoignage.
12. Tu ne convoiteras pas.

La loi c'est aussi se garder des idoles :

« Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donnés
l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans
le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. Il est le vrai Dieu, et la vie
éternelle. Mes petits-enfants, gardez-vous des idoles. Amen !»
Jean 5 : 20-21. ».

Méthode 1. Le nombre d'intervenants c'est 2. Soit le Dieu véritable à connaître et le Fils qui nous a donné l'intelligence de le connaître.
Méthode 2. Pour la première phrase, de connaître qui ou quoi ? Le véritable. Nous sommes dans quoi ? Dans le véritable. à cause de qui ? De Jésus Christ.
Méthode 3. Il est le vrai Dieu et la vie éternelle, Jésus nous a donné l'intelligence de le connaître. Nous sommes dans le véritable en Jésus-Christ.
Méthode 4. Le sujet est "le Dieu véritable" le reste c’est de l’idolâtrie car ils ne sont pas des dieux véritables mais des idoles.
Méthode 5. Ici nous avons lu chaque portion de phrase en s'arrêtant même à la virgule.
Méthode 6. Le contexte de la phrase, c'est qu'il est idolâtre de penser qu'il y a d'autres dieux à part celui qui est véritable, Jésus nous a donné l’intelligence de le connaître, nous sommes dans le véritable.

Remarque à ce propos, le croyant ne se base que sur un seul mot de cette phrase et en oublie les autres, c'est-à-dire le mot " véritable " pour insinuer sans bases textuelles réelles et fondées que Jésus est le seul vrai Dieu. Le restant des phrases est en fait, occulté.
C'est-à-dire que Jésus n'est plus l'intermédiaire par lequel le Dieu véritable s'est fait connaître dans ce verset. C'est au final ne produire que du mensonge et c'est pour résumer, le but de nos religions ou même en tant qu'individualité car chaque croyant, ne crois plus qu'en lui-même et pas en Dieu mais celui qui est de Dieu a les paroles de lui.
Une remarque fondamentale sur les erreurs courantes de lecture de la Bible, ne reprenez pas qu'un seul verset mais plusieurs et rechercher aussi des versets qui contrecarrent votre opinion personnelle car seule la vérité compte. La Bible est plus qu'un livre seulement car c'est la parole de Dieu et c'est elle qui vivifie, c'est la plus belle chose au monde que de la lire et il faut replacer cette lecture au centre de la foi.

Jésus n’est pas le Dieu véritable dont parle ce verset en effet, car c’est son envoyé, l’envoyé de qui ? R : Du seul vrai Dieu, puisque les autres options à l’inclusion de la Trinité (un nouveau Dieu en trois personnes) sont idolâtres, la Bible nous le confirme en Jean 17:3, il n’y a qu’un seul Dieu véritable et Jésus n’est que son envoyé.

« Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » (Voir Jean 17:3)

 

Il n'y a qu'un seul Dieu et il est idolâtre de rendre un culte à Jésus

La démarche est la suivante, nous allons d’abords nous référer à Colossiens 1 :15, comme vous vous rappelez il s’agit du verset présenté en début de ce livre qui désigne Jésus comme le premier-né et Dieu comme étant le Dieu invisible.

15 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

Deuxièmement, nous allons rechercher simplement les termes « Dieu invisible » dans nos Bibles, le verset trouvé est 1 Timothée 1:17 contenant le mot invisible et Dieu.

17 Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen!

Faite bien attention aux mots « invisible » et « seul Dieu », comme vous pouvez le constatez la seule déduction logique que l’on peut faire de cette recherche dans nos Bibles est qu’il n’y a qu’un seul Dieu et que Jésus-Christ est l’image seulement du Dieu invisible, cette image ou ce reflet tel que désignée dans nos Bible se retrouve aussi dans les paroles elles-mêmes de Jésus qui dit de lui-même que “Celui qui m'a vu a vu le Père” mais de plus, cette phrase n’a jamais signifié que Jésus était le Père.